Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Les projections en Aïkido - la clé d’un travail plus profond

  Ayant débuté l’Aïkido sur le tard, après de nombreuses années à pratiquer le Judo et le Nihon Tai Jitsu, la notion de projections telle que l’Aïkido la proposait m’a tout d’abord perturbé. Les mouvements courts et secs amenant presque à être percutés de plein fouet par le sol étaient remplacés dans leur grande majorité par des mouvements plus longs et ouverts préservant l’intégrité physique du partenaire, alors que les techniques de clés articulaires, jusque là douloureuses et contraignantes devenaient elles aussi des projections agréables et indolores. Mais comment expliquer cette différence d’approche ? De la force centripète du Daito Ryu à la force centrifuge de l’Aikido L’Aïkido se différencie de son aîné, visuellement, par ses mouvements larges et ouverts dans lesquels Uke se retrouve régulièrement projeté au loin, alors que les techniques de Daito Ryu Aikijujutsu semblent essayer de conserver l’adversaire au plus près, de le faire tomber à ses pieds pour maximiser l’impact de l

Derniers articles

Yashima 17 - Apprentissage et transmission

Le numéro 16 de Yashima est disponible

Le numéro 15 de Yashima est disponible

Les immobilisations en Aïkido - Simples, oui, mais efficaces?

Yashima - Les premiers numéros réédités

Le numéro 14 de Yashima est disponible

Forging the body, resetting your baseline

L’autonomie, la plus importante qualité du pratiquant

Le numéro 13 de Yashima est en kiosques

Randori - vers la libération du pratiquant